more from
Duprince

Bon Enfant

by Bon Enfant

/
  • Record/Vinyl + Digital Album

    Vinyle de l'album Bon Enfant - 2e print en couleur jaune

    Includes unlimited streaming of Bon Enfant via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $16.99 CAD or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Édition CD de l'album de Bon Enfant

    Includes unlimited streaming of Bon Enfant via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $8.99 CAD or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $8.99 CAD  or more

     

1.
Ding dong 00:42
2.
Aujourd’hui, j’ai rien devant moi J’prends un vol pour l’infini Quelque part perdue dans ma tête À des années lumière d’ici Un endroit aux couleurs pastels Où tout le monde rit de mes jokes Je rêve d’arcs-en-ciel Je rêve de quelque chose d’impossible Parce qu’y’a rien qui change, toute est pareil J’aurais voulu que la nuit me porte conseil Abonnée au même programme Une chanson sur repeat Je m’en dors en espérant Que le lendemain change de beat Aujourd’hui, c’est une éternité Les secondes font la file Une journée comme les autres Qui est déjà finie Parce qu’y’a rien qui change, tout est pareil J’aurais voulu que la nuit me porte conseil Parce qu’y’a rien qui change, tout est pareil J’aurais voulu que la nuit me porte conseil Rien devant moi J’prends un vol pour l’infini Perdue dans ma tête À des années lumière d’ici Perdue dans ma tête À des années lumière d’ici
3.
Faux pas 03:03
Un pied devant l’autre J’avance de peine et d’misère La montagne est trop haute J’traîne mes souvenirs sur mes épaules Mes histoires qui me hantent J’toujours pognée dans les branches Des images qui m’tirent Vers l’arrière, des noeuds qui se défont pas J'plante souvent au même endroit Sur des roches d’embarras Ça me prendrait une grosse efface Faire disparaître mes faux pas C’est moi qui a pas confiance Le sherpa perd patience Ces temps-ci y’a rien qui va Faut que j’m’adapte au climat Je suis revenue sur mes pas J’ai pas atteint le sommet Je comprendrai jamais Ce qui ne marche pas avec moi J’plante souvent au même endroit Sur des roches d’embarras Ça me prendrait une grosse efface Faire disparaître mes faux pas J’plante souvent au même endroit Sur des roches d’embarras Ça me prendrait une grosse efface Faire disparaître mes faux pas
4.
Un film qu’on a vu cent fois Qu’on connaît sul bout des doigts C’est dur de se voir sur grand écran Nos désaccords en gros plan Je suis conne à mes heures On fait souvent les mêmes erreurs Des petites batailles qui s’enflamment Aussi vite que du bois d'allumage Un nuage gris au dessus de nos têtes Qui nous fait de l’ombre au passage On est capables du pire Par ici y manque juste des sourires Tout ce que j’aime de toi se brise On a fait le tour des surprises Je fais juste partir en sauvage Quand je comprends pu ton langage Quand on sort nos costumes de monstres Des habits qui font peur Je m’rappelle plus ton visage Que je connaissais par coeur Un film qu’on a vu cent fois Qu’on connaît sul bout des doigts Des répliques qu’on connait déjà Qui nous entraînent vers le bas Quand on sort nos costumes de monstres Des habits qui font peur Je m’rappelle plus ton visage Que je connaissais par coeur Tout ce que j’aime de toi se brise On a fait le tour des surprises Tout ce que j’aime de toi se brise On a fait le tour des surprises
5.
6.
Où c’est que t’es perdu mon amour J’te cherche partout Comme un chercheur d’or Qui trouve juste d’la boue Vas-tu sortir de ton trou noir Tu commences à pogner du retard Nos belles histoires Risquent de rester dans nos tiroirs Dans ton monde où c’est l’hiver à l’année Reviens, ç’a eu le temps de dégeler Ton coeur, y pèse une tonne Tu fais tout pour qu’y soit lourd Le mien yé frileux Y’a besoin d’un petit feu Donne moé un indice J'essaie de comprendre tes signaux T'es trop bien camouflé Ma boussole, a fait défaut Dans ton monde où c’est l’hiver à l’année Reviens, ç’a eu le temps de dégeler Ta quête d'être invincible me donne le vertige Quand t'es déjà un géant à mes yeux J'ai envie de baisser les bras À force de suivre tes pas Ça rend fou de chercher ce qui brille dins cailloux Dans ton monde où c’est l’hiver à l’année Reviens, ç’a eu le temps de dégeler
7.
C’est tu seulement dans ma tête Y m’manque de quoi pour aller de l’avant Y’a une phrase qui m'obsède, qui me rappelle que Je suis comme une bombe à retardement Si je bouge pas, j’va figer dans le ciment J’ai du mal avec le changement Un meuble qui a pas bougé depuis 100 ans C'est tu seulement dans ma tête Faut qu’j’fasse le ménage du printemps Si je bouge pas, j’pogne pas d'accident Mais y’a rien à voir d’un stationnement Mon équipe fait plus la fête Toute seule de ma gang avec mon air bête Mais moi je veux jouer encore Chu jamais tannée de me coucher tard Mon terrain de jeu se vide Mon château yé pas faite solide J’ai peu de confiance en mes pas J’veux pas m’planter, j’ai besoin qu’on me guide Ça risque de me coûter cher D’faire un pas en avant, pis deux en arrière Mon équipe fait plus la fête Toute seul de ma gang avec mon air bête Mais moi je veux jouer encore Chu jamais tannée de me coucher tard C’est tu seulement dans ma tête L’air a changé, c’est pu comme avant Mes idées s’entremêlent Faut je fasse le ménage du printemps Mon équipe fait plus la fête Toute seule de ma gang avec mon air bête Mais moi je veux jouer encore Chu jamais tannée de me coucher tard
8.
Magie 04:30
T’es comme en punition Le temps y passe pas vite Ça bouge pas tes affaires Surtout quand y’a pas d'visite Peur de mourir d'ennui Tes rêves sont en faillite Des rencontres qui veulent rien dire Des feux de paille pis des soupirs Tu te crées des romances Faut compenser les absences Des brouillons, des faux-espoirs Tu retournes à case départ Ça manque de fantaisie De capes, d'épées pis de magie T’as beau faire tout ce qui faut Y fait pas chaud dans ton château T’es comme en punition Le temps y passe pas vite Ça bouge pas tes affaires Surtout quand y’a pas d'visite Le même jeu à chaque fois Tu repars les mains vides À chercher dans le noir Avec tes yeux qui brillent
9.
Liste noire 02:56
Chu dans même pièce que toi pis tu m’ignores Me v’là rendue au top de ta liste noire... Quand j'te fais des signes tu me vois pas Quand j'te croise dans rue tu r'gardes en bas La ville est pas assez grande pour nos histoires Me v’là rendu au top de ta liste noire On se pile sué pieds, on splitte le territoire Le triangle ç’t’à moé à soir Avec ou contre toi Avec ou contre moi Sur ta liste y’a des gentils pis des méchants Y’a pas de gris, c’est juste noir ou blanc La guerre est finie mais tu m’en veux encore Seule dans ton château fort tu me lances...des mauvais sorts Avec ou contre toi Avec ou contre moi Le traité de paix arrive seulement dans mes rêves Ou on s’aime ou on se fait des high five Je parle juste de toi à l’imparfait Est pas parfaite, mais voici ta chanson
10.
Insomnie 06:09
Mes nuits sont à l’envers Je dors les yeux grands ouverts Le sommeil m’a crissée là Pour quelqu'un d’autre que moi À boutte de compter les moutons Couchée sul dos, je r’garde le plafond La nuit qui me file entre les doigts Le matin qui s’en vient à grand pas Le matin qui s’en vient à grand pas Fait longtemps qui est passé minuit Ma tête déborde sur le tapis Emballée dans mon drap contour Mon esprit me joue des tours Mon esprit me joue des tours Fait longtemps qui est passé minuit Insomnie t’es pas mon amie La fatigue me dit bonjour Mon esprit me joue des tours Mon esprit me joue des tours
11.
À l'abri 02:54
À l'abri dans ta chambre Personne nous trouvera ici Ça brasse par la fenêtre Une bombe tombée dans la nuit Dehors c’est l’hiver On va passer à travers On va rester cachés Le temps que passe la tempête Y’a des missiles qui volent au dessus de nos têtes Mais on s’en fout on a mieux à faire Même si les horloges comptent à rebours On ne compte plus trop les jours Toute est fermé aujourd'hui Dehors ça sent la fin Nos bras nous enlacent Comme du papier d'emballage On va pas sauver le monde Mieux vaut rester icitte On s’pose pas trop d’questions Pis on connait pas la suite Y’a des missiles qui volent au dessus de nos têtes Mais on s’en fout on a mieux à faire Même si les horloges comptent à rebours On ne compte plus trop les jours

about

Ferrade de chansons écrites et composées par Daphné Brissette (Canailles) et Guillaume Chiasson (Ponctuation) puis enrichies par l’exercice de groupe (complété par Étienne Côté, Mélissa Fortin et Alex Burger), le premier album homonyme de Bon Enfant a été enregistré live au Breakglass en avril 2019. Réalisé et co-mixé (avec l’apport de Guillaume Chiasson) par Tonio Morin-Vargas (Bernard Adamus) avec une prise de son par Francis Bélanger Lacas (Timber Timbre, Corridor), Bon Enfant (le disque) est une suite de pièces dont la cohérence vient du travail et du remaniement : un florilège de pop québ aux grooves bien-allants, précisé de flottements tie-dye, de disco anatolien, de rock saharien et de vibrantes portées nancysinatraesques, avec une attention particulière portée aux timbres. Des chansons en français certain, mais en français poilu - comme Molière avec une barbe. Des chansons qui jasent de relations et de changements, de quotidien plate et moins plate, marquées par des intérêts croisés pour le médiéval fantastique et le vin. Un véritable buffet pour les sens dans vos oreilles.

credits

released November 1, 2019

BON ENFANT – BON ENFANT

Daphné Brissette – Voix
Guillaume Chiasson – Guitare, back vocals
Étienne Côté – batterie, percussions, Claviers, back vocals
Mélissa Fortin – Claviers, back vocals
Alexandre Beauregard – Basse, back vocals

Musiciens invités:
Christian Lagueux percussions sur 1, 8, 9
Tonio Morin-Vargas percussions 3, 7, 10, 11 et claviers additionnels sur 3, 8, 10, 11

Paroles et musique : Daphné Brissette et Guillaume Chiasson
À l'exception d’Ode aux pissenlits par Melissa Fortin, Étienne Côté et Guillaume Chiasson et Ding Dong par Guillaume Chiasson

Arrangements : Bon Enfant et Tonio Morin-Vargas
Réalisation : Tonio Morin-Vargas
Prise de son : Francis Bélanger Lacas, Tonio Morin-Vargas et Guillaume Chiasson
Enregistré au Breakglass Studio, à l'Excellent studio du Québec et au Studio de Rouen entre Avril et Juillet 2019

Mixage : Tonio Morin-Vargas à l'Excellent Studio du Québec
Sauf Ding dong et Ode aux pissenlits mixé par Guillaume Chiasson au Studio Frisou
Matriçage : Ryan Morey au studio Greymarket

Merci à

Antoine Tardif, Camille Gladu-Drouin, Geneviève Grenier, Emmanuel Éthier, Michael Jappan et les Blaze Velluti, Thomas Augustin, Francis Bélanger Lacas, Mathieu Pelgag, Éric Lamothe, Jean-Étienne Molin-Carcoux et Jean-Cul du Pantoum, Érik Evans, Alice Tougas, Sylvain Côté (Keith Kouna), Éli et Claudie, Sebastien Véziau, Joël Papilipoppi Lavoie, Jean-Phillipe Catellier, Seb Colin, Daniel du Moulin, Fred Poulin, Éric Harvey, Émilie Tremblay, Jonathan Juneau, Stéphanie Dufaud et tout le monde de AA/DuPrince, Maxime Rouleau, Mon doux saigneur, la Chorale des petits Claudes Dubois, le Vice et Versa, le vin, GoT, nos familles et amis.

Bon Enfant remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec de son appui financier.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada et du Conseil des arts et lettre du Québec.

license

all rights reserved

tags

about

Bon Enfant Montreal, Québec

Daphné Brissette et Guillaume Chiasson manœuvrent depuis une couple d’années pour célébrer leurs cohésions - pour s'octroyer des terrains nouveaux. Complété par Étienne Côté, Mélissa Fortin et Alex Burger, Bon Enfant s’en vient étendre une pop québ aux grooves bien-allants, précisée de tie-dye, de garage nancysinatraesque et de timbres d’époque. Ils/elles vous souhaitent une excellente journée. ... more

shows

contact / help

Contact Bon Enfant

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

If you like Bon Enfant, you may also like: